CAF football : retour sur la finale
01.04 2018

CAF football : retour sur la finale

Tous les deux ans depuis 2007, la CAF organise l'une des compétitions sportives les plus suivies en Afrique : le Championnat d'Afrique des Nations CAF Total. De quelle compétition s'agit-il ?

Résumé sur la CHAN

La CHAN a été créée en 2007 pour permettre de repérer les relèves africaines du football. Deuxième compétition de foot en Afrique, la CHAN est disputée tous les deux ans. Son vainqueur est sacré "Champion d'Afrique des Nations". Tout comme la CAN, la CHAN se déroule en deux étapes : elle commence par une phase éliminatoire et finit par une phase finale. Pour l'édition 2018 (la cinquième), la phase finale se déroulera au Maroc dans les stades mythiques d'Agadir, de Marrakech et de Casablanca.

C'est une rencontre des plus attendues où 16 équipes nationales vont se disputer pour être sacré champion d'Afrique. Il s'agit aussi de l'occasion rêvée pour rencontrer les staffs du football africain, dont le nouveau président de la CAF, le Malgache Ahmad Ahmad, et Tarek Bouchamaoui, le représentant de l'Afrique et de la Tunisie au conseil d'administration de la FIFA.

La phase finale de la CHAN : un moment de pure révélation

À l'inverse de la CAN, la CHAN est réservée aux joueurs évoluant sur le sol africain. Pour cette phase finale, on s'attend à de nouvelles découvertes. La plupart des recruteurs des grands clubs européens y sont également au rendez-vous. C'est aussi un moment où nous pouvons redécouvrir le talent des joueurs africains les plus attendus, dont le Camerounais Eto'o (David Pierre, le petit frère de l'ex — Barcelonais ) et Messi (Raphael Eric Bouri). En ce qui concerne les matchs, les tableaux affichent des programmes très chargés. La composition des groupes nous annonce déjà de grandes surprises comme la composition explosive du groupe B avec la Côte d'Ivoire, la Zambie et la Namibie.

Classifié comme grand absent de cette phase finale, la Tunisie aura l'occasion de monter sur scène lors de l'édition 2019 de la coupe d'Afrique des Nations. Pour l'aigle du Carthage, ce sera notamment l'occasion de tenter de remporter cette fameuse coupe pour la deuxième fois.

La finale de la phase finale : un total surprise

Comme chaque équipe est en train de se découvrir et qu'aucun grand favori n'est encore annoncé, la finale de cette cinquième édition nous réserve une grande surprise. Néanmoins, on peut s'inspirer des faits auparavant pour annoncer quelques tendances. Selon l'expérience passée, 1/3 des compétitions organisées en Afrique est remporté par le pays organisateur. Ainsi, pour cette cinquième édition, les yeux sont rivés sur le Maroc prématurément annoncé comme grand favori de ce tournoi.

Sur certains matchs déjà déroulés (lors des éliminatoires), on peut constater une remarquable élévation en niveau technique des équipes, chose que le CA de la FIFA Tarek Bouchamaoui compte améliorer à l'occasion de sa participation à la direction de la FIFA.